La coentreprise entre Anglo American et Lafarge inquiète les autorités

le 21/02/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La commission de la concurrence britannique juge que la coentreprise entre Anglo American et Lafarge risque de nuire à la concurrence sur certains marchés des matériaux de construction. Lafarge et le groupe minier Anglo American ont annoncé l'an dernier leur intention de fusionner leurs activités matériaux de construction au Royaume-Uni au sein d'une coentreprise à 50-50.

A lire aussi