CAC 40 : la zone de résistance des 3.410-3.430 points est en train de céder

le 20/02/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’indice parisien devrait monter à 3.600 points au cours des semaines à venir

Le CAC 40 a réussi à progresser de 1,97 % à 3.440 points la semaine dernière grâce aux gains de jeudi et vendredi qui ont gommé les hésitations de la première partie de la semaine. L’ouverture d’un gap à la hausse vendredi dernier à 3.390-3.420 points et la clôture hebdomadaire de l’indice au-dessus de la zone de résistance clé située à 3.410-3.430 points (1) autorisent à penser que la consolidation des gains enregistrés au cours des deux semaines précédentes est terminée.

Après un éventuel repli destiné à tester le gap ouvert vendredi dernier, le CAC 40 devrait donc progresser au-delà des 3.410-3.430 points et confirmer ainsi la reprise de la tendance haussière initiée en septembre dernier à 2.695 points; reprise qui avaient été annoncée par la sortie fin décembre du canal baissier au sein duquel l’indice évoluait depuis février puis par la cassure de la résistance établie à 3.245 points.

Le «bullish engulfing» réalisé en septembre dernier au-dessus des 2.695 points dans un contexte «elliottiste» de fin de cycle baissier ayant vraisemblablement marqué la fin de la correction majeure à la baisse enclenchée en février à 4.170 points, le CAC 40 a, depuis lors, entamé une remontée vers les 4.170 points qui devrait durer quelques trimestres.

En termes «elliottistes», cela signifie que l’indice parisien développe une tendance – impulsion – qui sera à terme structurée en cinq grandes vagues désignées par des chiffres sur le graphe ci-contre et dont la troisième vague a sans doute débuté à la fin du mois de novembre à 2.795 points. L’amplitude de la vague 3 étant généralement beaucoup plus importante que celle de la vague 1, laquelle a une hauteur de 715 points (de 2.695 à 3.410 points) dans le cas du CAC 40, il faut s’attendre à une hausse, au cours des semaines à venir, jusqu’à 3.605 points (2) au moins.

Tout repli avant que le seuil des 3.605 points ne soit atteint, en particulier à partir de la zone de résistance située à 3.510-3.520 points (3), devrait être mesuré. Il ne s’agira, en effet, que de consolider une des composantes de la vague 3 amorcée à 2.795 points et qui, à l’image des poupées russes, devra, à terme, compter cinq sous-vagues.

(1) Plus haut atteint en octobre dernier et 2ème retracement de Fibonacci de la baisse de 4.170 à 2.695 points.

(2) 3ème retracement de Fibonacci de la baisse de 4.170 à 2.695 points.

(3) Objectif donné par la hauteur minimum de la vague 3 et petit gap ouvert à la baisse le 3 août dernier.

analyse technique CAC 40
ZOOM
analyse technique CAC 40

A lire aussi