«2012 sera une année très positive pour les marchés actions»

le 20/02/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Christian Parisot, responsable de la recherche économique chez Aurel BGC

L’Agefi : Anticipez-vous une poursuite du rebond des marchés actions depuis le début de l’année?

Christian Parisot: L’année 2012 sera une année très positive pour les marchés actions. Certes, l’Europe est en récession et la croissance mondiale se tasse. Mais la valorisation des entreprises ne dépend que peu du PIB de la zone euro. D’une part, le risque souverain et bancaire recule en Europe. Les banques augmentent leurs fonds propres et diminuent leur prise de risque. Le risque grec est provisionné et la BCE joue un rôle déterminant dans l’apport de liquidités au système bancaire. Les conditions de crédit se durcissent, mais il n’y pas de crédit crunch. D’autre part, la zone euro est en récession mais nous sommes très loin de la situation de 2008. Enfin, les pays émergents restent une source de croissance importante pour les entreprises européennes. Les secteurs et entreprises qui réalisent l’essentiel de leur chiffre d’affaires hors d’Europe devraient surperformer.

Existe-t-il des risques de déception?

A court terme, le principal risque vient du pétrole. Les ménages américains sont très sensibles au prix de l’essence et l’Europe pourrait difficilement supporter l’impact d’une flambée des prix du pétrole sur une demande intérieure déjà faible. Pour les pays émergents, où l’inflation est toujours une source de préoccupation, une hausse des prix du pétrole pourrait limiter la détente des politiques monétaires. Si le pétrole monte pour des raisons géopolitiques, et non sous l’effet de révisions à la hausse des prévisions de croissance mondiale, nous serons nettement plus pessimistes sur l’économie mondiale.

panel actions
ZOOM
panel actions

A lire aussi