Les marchés émergents drainent les flux de capitaux

le 17/02/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La collecte des fonds actions et obligations début février a retrouvé les sommets atteints en 2010. Les Bourses et les devises locales en profitent

Les débuts d’année ne se ressemblent pas pour les marchés émergents. Alors que l'année 2011 s'était ouverte sur des retraits massifs des fonds investis en actions et obligations d’Asie ou d’Amérique latine, le regain d’appétit pour le risque depuis Noël s’est traduit par des flux très positifs en janvier et février. Sur la semaine achevée le 8 février, les fonds actions émergents ont enregistré une collecte équivalente à 0,9% de leurs encours, un record depuis octobre 2010, selon les statistiques d’EPFR retraitées par Deutsche Bank. Les fonds actions émergents globaux, qui investissent sur l’ensemble de ces marchés et non avec un mandat régional spécifique, ont capté le gros de ces nouveaux flux.

Le constat est le même sur les marchés obligataires. «Les fonds obligations émergentes ont enregistré leur meilleure collecte depuis avril 2010 à 1,6% de leurs actifs totaux», soulignent les stratégistes de Deutsche Bank. Les statistiques sur la semaine arrêtée au 15 février seront publiées aujourd’hui et pourraient marquer un tassement alors que le rally des marchés s’essouffle.

Ces flux d’investissement, qui émanent notamment des non-résidents, expliquent une partie du fort rebond des Bourses émergentes depuis le début de l’année. L’Inde est la championne de 2012 avec un indice Sensex en hausse de 17,5%, devant le Bovespa brésilien (+15%), tandis que des marchés comme la Thaïlande (+9,3%) ou la Chine (+7,2% pour l’indice Shanghai Composite) enregistrent des performances appréciables. Une embellie qui va de pair avec la réappréciation tout aussi rapide des devises de ces pays face au dollar, ce qui a forcé certaines banques centrales émergentes à intervenir sur les marchés pour limiter la hausse de leurs monnaies locales (L’Agefi Quotidien du 16 février).

flux d'investissement vers les marchés actions émergents
ZOOM
flux d'investissement vers les marchés actions émergents

A lire aussi