Le bal des prétendants du LME ne fait pas salle comble

le 17/02/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La moitié environ des quinze candidats au rachat du London Metal Exchange ayant examiné les comptes ont soumis une offre en respectant la limite fixée à avant-hier mercredi. Nyse Euronext et CME Group figurent parmi ceux souhaitant poursuivre les enchères, avec des offres pour l’instant estimées à un milliard de livres (1,2 milliard d’euros). L’IntercontinentalExchange serait aussi présent, avec JPMorgan comme conseiller. Le quotidien ajoute que Deutsche Börse a renoncé et qu’il paraît probable que le London Stock Exchange fasse de même. Sur fond de perspectives encourageantes, la valorisation des analystes évolue pour le LME entre 500 millions et 1,5 milliard de livres.

A lire aussi