La règle Volcker inquiète les gérants

le 13/02/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Paul Volcker à l'origine de la règle qui porte son nom. Photo: Peter Foley Bloomberg.

L'Efama, l'association européenne des gestionnaire d'actifs, a répondu lundi à la consultation ouverte par les autorités américaines sur la règle Volcker, destinée à empêcher les banques de se livrer à des activités de trading pour compte propre. Elle considère que cette règle constitue «une application extraterritoriale inappropriée de la juridiction américaine». L'Efama craint en particulier une différence de traitement entre fonds américains, d'une part, et Ucits ou autres fonds d'investissement régulés vendus en Europe, d'autre part. «Si ces problèmes ne sont pas résolus, ils pourraient conduire à une restructuration extensive et chère d'une industrie qui n'a rien à voir avec les objectifs de la règle Volcker», estime le directeur général de l'Efama, Peter de Proft.

A lire aussi