La zone euro pourrait devoir prêter 145 milliards à la Grèce

le 03/02/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les gouvernements de la zone euro pourraient devoir apporter jusqu'à 145 milliards d'euros de financements publics à la Grèce dans le cadre du second plan d'aide au pays actuellement à l'étude, indique Reuters. Ces fonds viendraient en complément à l'effort que s'apprêtent à consentir les créanciers privés d'Athènes en acceptant une décote de 50% au moins sur leurs obligations grecques et permettraient au pays de ramener sa dette à environ 120% de son produit intérieur brut d'ici 2020.

A lire aussi