Madrid dévoile sa réforme du système bancaire

le 03/02/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les banques vont devoir passer 50 milliards d'euros de provisions additionnelles

Luis de Guindos, le ministre espagnol de l’Economie (photo), a communiqué hier les détails d’une réforme très attendue: celle du système financier espagnol. Comme annoncé le mois dernier, les banques espagnoles devront assainir leurs bilans de leurs actifs toxiques liés à l’immobilier via des provisions et des réserves de capital pour une valeur de 50 milliards d’euros. Selon Luis de Guindos, cet assainissement doit permettre aux banques de relancer le crédit. Mais surtout, la réforme déclenchera une nouvelle vague de fusions.

Luis de Guindos, ministre de l’économie espagnol. Photo: Simon Dawson/Bloomberg
ZOOM
Luis de Guindos, ministre de l’économie espagnol. Photo: Simon Dawson/Bloomberg

A lire aussi