L’Esma s’inquiète pour la notation

le 25/01/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

«Au moins à court terme, il y a un risque que de nouveaux entrants viennent en offrant des notes plus élevées ou des prix plus bas », redoute Verena Ross, directeur exécutif de l’Autorité européenne des marchés (Esma), en réaction au projet de libéralisation du secteur présente en novembre. Finance Watch a fait de son côté des propositions, souhaitant notamment que toutes les références externes à des notes de crédit soient systématiquement supprimées des règlements ou directives existants.

A lire aussi