Les certificats de dépôt français dans le viseur de la BCE

le 23/01/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La Banque centrale européenne aurait enlevé environ un tiers des instruments de dette des banques qu’elle accepte comme collatéral après avoir découvert qu’ils ne seraient pas conformes à ses statuts, selon le quotidien. La plupart des actifs concernés seraient des certificats de dépôt français retirés de sa liste par la Banque de France comme «mesure de précaution».

A lire aussi