Budapest offre une concession à l'UE sur la banque centrale

le 20/01/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le gouvernement hongrois est prêt à renoncer à son projet de fusion entre la banque centrale et l'autorité de régulation des marchés, a annoncé vendredi le Premier ministre Viktor Orban, accédant ainsi à une demande de la Commission européenne. Cette décision est la première traduction concrète de la volonté de compromis affichée par le chef du gouvernement conservateur hongrois depuis une semaine, pour tenter de trouver un accord de financement international.

A lire aussi