Demande plus forte que prévu pour l’adjudication espagnole

le 19/01/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L'Espagne a emprunté jeudi 6,6 milliards d'euros sur des échéances allant jusqu'à 10 ans, attirant une demande plus forte que prévu à l'occasion de l'un des premiers vrais tests de l'appétit des investisseurs pour la dette souveraine de la zone euro en 2012. Le pays espérait initialement lever 4,5 milliards d'euros sur des échéances à quatre, sept et 10 ans. Le Trésor espagnol a ainsi levé 3 milliards d'euros à échéance 2022, avec un rendement moyen en baisse à 5,403% contre 6,975% lors de la précédente adjudication de ce type. Sur l'échéance 2019, Madrid a vendu 2,3 milliards d'euros de titres à un rendement de 4,541% (contre 5,110% précédemment). La demande a représenté deux fois l'offre (contre 2,1). Enfin, l'Espagne a émis 1,3 milliard d'euros de dette à échéance 2016. Le rendement ressort à 4,021% (3,912% précédemment).

A lire aussi