La consommation et l’exportation soutien du PIB allemand en 2011

le 11/01/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La croissance allemande, qui a moins souffert en 2011 de la crise de la dette que celle de ses partenaires de la zone euro, grâce à la vigueur de ses exportations et de sa demande intérieure, a cependant montré ses premiers signes de faiblesse au cours des trois derniers mois de l'année. En 2011, son produit intérieur brut (PIB) a crû de 3%, selon les données provisoires de l'Office fédéral des statistiques publiées mercredi, en retrait par rapport à la croissance de 3,7% de 2010.

A lire aussi