Un accord sur la dette grecque n’est toujours pas garanti

le 16/12/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les discussions sur le projet d'échange de la dette grecque progressent mais rien ne garantit à ce stade qu'elles aboutiront à un accord impliquant une participation volontaire élevée des créanciers privés, a déclaré vendredi un haut responsable de la "troïka" réunissant l'Union européenne, le Fonds monétaire international et la Banque centrale européenne, cité par Reuters. Les discussions achoppent sur plusieurs points, comme le statut des nouveaux titres que recevraient les créanciers privés, le coupon de ces titres ou encore les garanties juridiques qui leur seront offertes.

A lire aussi