Nouvelles tensions sur le marché obligataire

le 12/12/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les marchés restaient méfiants lundi après le sommet de Bruxelles. Le coût que doit supporter l'Italie pour se financer sur les marchés était en hausse en début de matinée lundi, le rendement du papier à dix ans grimpant de 22 points de base à 6,6%. Cette tension renouvelée sur le marché obligataire a poussé la Banque centrale européenne à acheter à nouveau du papier italien à court terme lundi matin, selon des traders, permettant aux rendements italiens et espagnols de s'éloigner de leurs plus hauts du jour. Dans ce contexte, les premiers vrais tests pour la zone euro interviendront mardi et mercredi, avec respectivement une adjudication espagnole à 12 et 18 mois et une émission de dette italienne à échéance en 2016. Le CDS à cinq sur l'Italie progressait ainsi de 24 points de base, à 555 pdb, selon des données Markit. Le CDS espagnol était en hausse de 17 points de base, à 440 pdb, le belge en progression de 14 points de base à 330 pdb, le français en hausse de 10 pdb à 219 pdb et même le CDS allemand augmentait pour atteindre la barre de 100. Après le rebond observé vendredi en clôture, les Bourses européennes sont reparties à la baisse, dans le sillage de l'euro, tombé sous 1,33 dollar. En fin de matinée, l'indice Eurostoxx 50 cédait 1,35% et, à Paris, le CAC 40 perdait 0,9%. Hors zone euro, Londres limitait ses pertes à 0,6%.

A lire aussi