Le sommet européen mal reçu par les marchés obligataires

le 09/12/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Angela Merkel, chancelière allemande, à Bruxelles le 8 décembre 2011 (photo Bloomberg)

Les principales Bourses européennes amplifiaient leurs gains en fin de matinée après un début hésitant et alors que doit se poursuivre vendredi un sommet décisif réunissant les dirigeants européens à Bruxelles. L'indice CAC 40 était en hausse de 1,33% à 3.136,62 points à la mi-séance. La Bourse de Londres progressait de 0,49%, celle de Francfort de 1,21% et la place milanaise de 1,96%. Mais les coûts que doivent supporter l'Italie et l'Espagne pour se financer sur les marchés étaient en hausse en début de matinée vendredi, l'accord trouvé par les pays européens sur un nouveau traité ne semblant pas convaincre les investisseurs. Le rendement du papier à dix ans italien était en hausse de 20 points de base à 6,65%. L'écart de rendement entre les obligations à dix ans italiennes et les Bunds allemands de même échéance se creusait à 472 pdb. Le "spread" entre papier allemand et espagnol se creusait également, à 403 points de base, le rendement des obligations espagnoles à dix ans augmentant de 18 points de base, à 6,01%. Stable dans la matinée, l'euro remonte désormais face au dollar. A 13h, l'euro vaut 1,3403 dollar, soit un gain de 0,53%.

A lire aussi