Réaction modérée des marchés après Standard & Poor's

le 06/12/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Illustration Thinkstock/Agefi

Les marchés financiers ont réagi modérément à la décision de Standard & Poor's de mettre sous surveillance négative les notes de 15 pays de la zone euro, dont les six pays «AAA» où figurent la France et l'Allemagne. Vers 12h40, le CAC 40 reculait de 0,3% à 3.191,9 points, tandis que Londres grappille 0,2% et Francfort perd 0,6%. «L'avertissement de S&P, quelque peu surprenant, ne révèle pas véritablement au marché quelque chose qu'il ne savait pas déjà», estime un professionnel basé à Londres et cité par Reuters. Sur le marché obligataire, la tension est contenue, le rendement du Bund allemand à 10 ans, référence de la zone euro, prenant 5 points de base à 2,26%. L’écart de rendement entre le Bund à 10 ans et l'emprunt d'Etat italien de même maturité s'écarte de 36 points à 414 pdb et de 8 pdb à 99 avec l'OAT française. La pression est modérée également sur l'euro qui s'échange autour de 1,3374 dollar contre 1,3401 lundi soir. Les intervenants de marché, comme d'ailleurs S&P, disent attendre l'issue du sommet de vendredi au cours duquel Angela Merkel et Nicolas Sarkozy soumettront à leurs partenaires leur projet de résolution de la crise de la zone euro.

A lire aussi