Angela Merkel plaide pour une réforme en profondeur de l’Europe

le 02/12/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La crise de la dette dans la zone euro ne pourra pas être résolue du jour au lendemain, a déclaré vendredi la chancelière allemande, plaidant pour des réformes institutionnelles en profondeur et l'inscription dans les traités européens de règles budgétaires plus strictes. « Il n'y a pas de solution miracle. Il n'y a pas de solution facile et rapide», a-t-elle dit au Bundestag, la chambre des députés allemande. Angela Merkel a salué la réussite de la monnaie unique, estimant qu' «en dépit de toutes les turbulences récentes, l'euro s'est affirmé». «Il est stable, il est plus stable que l'était le deutschemark», a-t-elle ajouté. «Il n'y a pas d'alternative à une modification des traités européens ou, à la rigueur, à un accord sur de nouveaux traités. Nous allons à Bruxelles dans le but de promouvoir une modification des traités. C'est-à -dire avec la volonté d'éviter une division entre les pays de la zone euro et les Etats non membres de la zone euro», a-t-elle expliqué aux députés allemands.

A lire aussi