L'Allemagne rate son adjudication de Bunds

le 23/11/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le drapeau allemand flottant en face de la Bundesbank. Photo: Ralph Orlowski/Bloomberg

Berlin a vendu ce matin seulement 3,644 milliards d'euros de nouvelles obligations à 10 ans alors qu'elle espérait en lever jusqu'à 6 milliards. Le taux de demande sur offre n'a atteint que 1,1 fois, mais sans l'intervention de la Bundesbank, qui a pris une partie du papier comem cela lui arrive parfois, le vrai taux de couverture n'aurait été que de 0,65 fois. La faiblesse du rendement servi, à 1,98%, explique en partie celle de la demande. Mais les professionnels des marchés y voient une conséquence claire de la crise. «Il n'y  plus d'intérêt, hors zone euro, pour les emprunts d'Etat européens, se désole un spécialiste en valeur du Trésor. L'exécution de toutes ces opérations va être de plus en plus délicate si les responsables politiques ne prennent pas enfin toute la mesure du problème».

A lire aussi