CAC 40 : la baisse amorcée à 3.410 points est vraisemblablement technique

le 21/11/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’indice consolide la reprise enclenchée mi-septembre à 2.695 points avant de reprendre le chemin de la hausse

Le CAC 40 a abandonné 4,84 % à 2.997 points la semaine dernière. Il a prolongé ainsi le mouvement amorcé à la fin du mois dernier à 3.410 points, lequel avait révélé la borne haute d’un canal baissier contenant les évolutions enregistrées depuis le retournement à la baisse opéré en février à 4.170 points (voir le graphe ci-contre).

Malgré le risque baissier à moyen terme que fait courir l’existence de ce canal, nous privilégions le scénario du développement, au cours des mois à venir, d’une tendance haussière en direction des 4.170 points à partir de la base qui a été établie à 2.695 points en septembre. Et ce, en raison essentiellement du contexte «elliottiste» dans lequel s’est produit le retournement à la hausse effectué à 2.695 points (fin de la correction baissière en A-B-C initiée à 4.170 points, L’Agefi du 3 octobre) et de la structure de la reprise qui a ensuite conduit l’indice jusqu’à 3.410 points.

Le profil en cinq vagues de cette reprise, observable sur un graphe en donnés quotidiennes et caractéristique des mouvements directionnels, amène en effet à penser que la baisse qui a suivi est une phase de consolidation. Le repli amorcé fin octobre à 3.410 points s’inscrit donc vraisemblablement dans une configuration technique haussière et non dans la tendance baissière engagée à 4.170 points. Le seuil des 2.695 points devrait par conséquent constituer une limite à la consolidation baissière en cours.

Hormis la région des 2.965-2.995 points (1), qui a été testée la semaine dernière, les supports situés à 2.810 points et 2.885-2.890 points (2) représentent les zones susceptibles de forcer le CAC 40 à se réorienter à la hausse avant le plancher des 2.695 points. La région des 3.230-3.245 points (3) et la borne haute du canal baissier à l’intérieur duquel évolue l’indice depuis février, droite qui passe à 3.259 points cette semaine (- 38,1 points/semaine), devraient alors être les principaux paliers sur le chemin du retour à l’objectif intermédiaire à la hausse que forment, à 3.410-3.430 points, le plus haut d’octobre et le deuxième retracement de Fibonacci de la correction développée de 4.170 à 2.695 points.

(1) 3ème retracement de Fibonacci de la reprise de 2.695 à 3.410 points et gap haussier ouvert le 6 octobre dernier.

(2) Le seuil des 2.810 points et la zone 2.885-2.890 points correspondent respectivement au niveau de rebond du 4 octobre et à des gaps ouverts à la baisse et à la hausse les 4 et 5 octobre.

(3) Haut du gap ouvert à la baisse le 1er novembre et presque intégralement comblé quelques jours plus tard.

analyse technique CAC 40
ZOOM
analyse technique CAC 40

A lire aussi