L'écart OAT-Bund touche un nouveau record

le 15/11/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Illustration Thinkstock

Le différentiel de rendement entre les emprunts d'Etat à 10 ans français et allemands a atteint mardi midi un nouveau record, à 183 pb, en raison de la tension du rendement de l'OAT 10 ans à 3,58%. A l'exception du Bund et des emprunts nordiques et britanniques, les taux européens décalent nettement à la hausse. Ceux de l'Italie ont repassé la barre des 7% à 10 ans (+33 pb), et ceux de l'Espagne se traitent à 6,28% (+17 pb), dans la foulée des tensions de la veille, notamment liées à la faiblesse des rachats de dette par la BCE. Ce climat a d'ailleurs forcé mardi le Trésor espagnol à consentir un rendement supérieur à 5% pour émettre 3,16 milliards d'euros de bons à 12 et 18 mois alors qu'il était inférieur à 4% lors des dernières opérations du même type.

A lire aussi