La Grèce joue l’avenir de l’Europe sur un coup de dé

le 02/11/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Une réunion de crise aura lieu aujourd’hui à Cannes avec les représentants européens et le FMI

La Grèce ne compte pas se laisser dicter son avenir par ses partenaires européens, quitte à replonger la zone euro en plein doute. Poussé par la rue en pleine effervescence contre les mesures d’austérité, le premier ministre grec a annoncé lundi soir que l’accord conclu avec les européens et les représentants des banques jeudi dernier serait soumis à référendum début 2012. En outre, Georges Papandréou va demander vendredi un vote de confiance au Parlement, alors que la majorité du parti au pouvoir ne tient qu’à 2 voix.

Georges Papandréou, Premier ministre grec. Photo Bloomberg
ZOOM
Georges Papandréou, Premier ministre grec. Photo Bloomberg

A lire aussi