L'utilité des CDS souverains est remise en cause

le 31/10/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le non-déclenchement des contrats malgré la décote de 50 % sur la dette grecque change la donne

Le sommet de mercredi laisse les utilisateurs des CDS souverains perplexes. L’accord prévoit une décote de 50% sur toute la dette grecque détenue par les investisseurs privés. Mais en dépit de l’ampleur des pertes, l’association des spécialistes des dérivés, l'Isda, a laissé entendre qu’il n’y aurait pas d’événement de crédit. L'organisation ne tranchera pas à moins d’être saisie. Les CDS, censés assurer contre le risque de défaut d'un émetteur, ne seraient donc pas réglés. De quoi faire douter de leur utilité.

CDS SOUVERAINS LES PLUS TRAITES
ZOOM
CDS SOUVERAINS LES PLUS TRAITES

A lire aussi