« Il y a un fort excès de liquidité dans le marché »

le 31/10/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Philippe Weber, responsable études et stratégie de CPR AM

L'Agefi : La Fed doit-elle prendre des nouvelles mesures de politique monétaire ?

Philippe Weber : Pas pour l’instant: la Réserve fédérale attend pour voir. Mais Ben Bernanke a souvent souligné qu’il était prêt à tout pour éviter la déflation. Certes, les mesures déjà prises, pourtant impressionnantes, n’ont pas permis de diminuer le chômage mais elles ont peut-être évité la déflation. Des nouvelles mesures ont été évoquées : une nouvelle vague d’expansion quantitative, l’achat de titres étrangers financé en dollars pour faire baisser la devise, le financement de l’achat d’actions par le Trésor. La Réserve fédérale a également évoqué un objectif d’inflation plus élevé: des taux réels négatifs faciliteraient le désendettement. On est dans la politique-monétaire fiction, mais l’expérience prouve que l’imagination finit par être au pouvoir.

Quel bilan faites-vous de l’opération de refinancement à long terme de mercredi dernier ?

Cette opération à un an n’a pas rencontré un succès à l’image de la première de 2009. Le montant alloué n’a été que de 57 milliards d’euros (contre 440 milliards en 2009). En revanche, 181 banques se sont présentées ce qui est nettement supérieur à la moyenne des opérations hebdomadaires. Ce faible montant peut s’expliquer par un fort excès de liquidité dans le marché, plus de 200 milliards d'euros sont redéposés à la facilité de dépôt marginal. En outre, une opération de refinancement à long terme est prévue pour mi-décembre et couvrira toute l’année 2012. Certains intervenants ont pu préférer attendre l’issue des différents sommets européens et mondiaux avant de se positionner en termes de refinancement.

panel taux
ZOOM
panel taux

A lire aussi