L'écart de rendement France-Allemagne au plus haut depuis 16 ans

le 18/10/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le siège de Moody's à New York. Photo: Scott Eells/Bloomberg

L'écart de rendement entre l'OAT française et le Bund allemand à 10 ans a dépassé les 100 points de base mardi et touché un plus haut de 16 ans, le marché obligataire ayant réagi négativement au rapport annuel de l'agence de notation Moody's sur la France qui a confirmé la note "Aaa" de la France avec perspective stable mais indique rester vigilante pour les trois mois à venir. L'écart de rendement entre l'OAT 10 ans et le Bund allemand 10 ans, référence de la zone euro, se situait en fin de matinée autour de 106 points de base (pdb), soit 1,06 point de pourcentage. Le taux français se tendait de 1 pdb à 3,1% tandis que le taux allemand se détendait de 9,0 pdb à 2,01%. «C'est une réaction épidermique du marché. Le rapport de Moody's est plutôt soft», estime Patrick Jacq, stratégiste taux chez BNP Paribas, cité par Reurers.

Sur le même sujet

A lire aussi