Euro Stoxx 50 : apparition d’un signal haussier important

le 10/10/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le retournement durable à la hausse demande toutefois à être confirmé par le franchissement de la zone de résistance située à 2.325-2.370 points

L’Euro Stoxx 50 a progressé de 4,11 % à 2.269 points la semaine dernière. Il a prolongé la reprise entamée le 23 septembre à 1.935 points et qui a entraîné la réalisation, une semaine plus tard, d’un «bullish engulfing». Il s’agit d’une configuration haussière de bougies japonaises dans laquelle le corps d’une bougie haussière englobe la totalité du corps de la bougie précédente, laquelle doit être baissière et s’inscrire dans une tendance à la baisse (1). L’indice paneuropéen vient donc d’enregistrer un signal haussier alors que, sur un plan «elliottiste», les conditions permettant d’envisager la fin de la tendance à la baisse engagée en février dernier à 3.075 points sont réunies.

Sous réserve, en effet, que l’Euro Stoxx 50 développe depuis février dernier une correction en trois grandes vagues - A, B et C - de la hausse enclenchée en mars 2009 à 1.765 points, la dernière vague, initiée début mai à 3.030 points, a déployé les cinq sous-vagues qu’elle doit au minimum compter (C-1 à C-5 sur le graphe ci-contre). Le rebond sur le niveau des 1.935 points pourrait donc avoir marqué la fin de la correction engagée à 3.075 points et le début d’une remontée progressive vers les 3.075 points.

Ce changement de configuration demande à être confirmé par le franchissement de la zone de résistance établie à 2.325-2.370 points (2) et, du côté des indicateurs numériques, par la cassure franche de la borne haute du canal baissier au sein duquel le RSI-13 semaines (3) évolue depuis février dernier (voir le bas du graphe ci-dessus). Le seuil des 2.450 points (4) devrait alors constituer le palier suivant.

Pour l’instant, prudence et patience doivent être de rigueur. Même si un retournement durable à la hausse a bien été amorcé à 1.935 points, le franchissement de la région clé des 2.325-2.370 points pourrait ne pas être imminent bien que cette zone soit en vue. Le «bullish engulfing», qui vient d’être dessiné, n’interdit pas en effet que l’Euro Stoxx 50 accuse un repli prononcé mais destiné, dans ce cas, à consolider les gains enregistrés au cours de ces deux dernières semaines. L’indice paneuropéen pourrait ainsi revenir à 2.055 points, voire à 1.935 points de manière à établir un double bottom, avant de reprendre le chemin de la hausse.

(1) Le corps d’une bougie représente la différence entre les cours d’ouverture et de clôture.

(2) Niveau de retournent à la baisse du 1er septembre dernier, point haut de la sous-vague C-4 et 1er retracement de Fibonacci de la baisse de 3.075 à 1.935 points.

(3) Relative Strength Index, indicateur de puissance d’un mouvement.

(4) Point bas de mai 2010, considéré comme un niveau de résistance depuis qu’il a été cassé en août dernier.

ANALYSE TECHNIQUE EUROSTOXX 2269 POINTS
ZOOM
ANALYSE TECHNIQUE EUROSTOXX 2269 POINTS

A lire aussi