La Fed détaille le modus operandi de son programme Twist

le 28/09/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque centrale effectuera six ventes et treize achats de titres chaque mois, pour un volume moyen de 44 milliards de dollars

L’opération Twist se précise. La Réserve fédérale américaine a publié lundi soir sur son site un ensemble de questions/réponses pour expliquer comment elle compte mener l’extension de 5 à 7 ans de la duration de son bilan. Annoncée le 21 septembre, l’opération Twist conduira la Fed à vendre des titres de maturités résiduelles inférieures à 3 ans et à acheter des obligations de 6 à 30 ans, sans augmenter la taille de son bilan, et pour un total de 400 milliards de dollars d’ici à fin juin 2012.

Pour ce faire, la banque centrale procédera chaque mois à six ventes et treize achats de titres. Côté rachats, trois opérations mensuelles toucheront la partie 6-8 ans de la courbe, trois autres la partie 8-10 ans, une seule la partie 10-20 ans (la moins concernée par le programme Twist), et cinq le secteur 20-30 ans. La Fed achètera aussi une fois par mois des emprunts d’Etat indexés sur l’inflation (TIPS).

Côté ventes, la banque centrale divisera son portefeuille en cinq paniers de taille à peu près égale, suivant leurs maturités, qui s’échelonneront de 3 mois à 3 ans. «Les instruments dont le pourcentage de détention par la Fed est élevé sont particulièrement exposés au risque d’être vendus, et par conséquent d’avoir le potentiel de baisse le plus fort», soulignent les stratégistes de SG CIB. Après ses deux programmes d’assouplissement quantitatif, la banque centrale détient souvent 20% ou plus du nominal des lignes concernées par Twist, avec une pointe à 55,7% pour les T-Notes d’échéance 15 janvier 2014.

La Fed vendra 8 à 9 milliards de dollars de nominal de Treasuries classiques cinq fois par mois, et 1,5 à 2 milliards de TIPS pour la sixième transaction. «Les achats et les ventes mensuels totaliseront approximativement 44 milliards de dollars en moyenne», précise la banque centrale. Le programme détaillé des opérations d’octobre sera publié vendredi.

Avant même d’avoir démarré, le Twist a déjà commencé à remplir l’un de ses objectifs: faire baisser les taux à 30 ans. L’accent mis sur la partie 20-30 ans de la courbe, et la décision de réinvestir les tombées de MBS en nouveaux titres hypothécaires, sont destinés à favoriser les refinancements de crédit alors que l’immobilier américain entame sa sixième année de crise. Le rendement des MBS à 30 ans a ainsi chuté de 3,16% la veille de l’annonce du programme à 2,75% deux jours plus tard, avant de remonter hier.

A lire aussi