Un fonds d'urgence élargi pourrait affecter les notes de S&P

le 26/09/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Dans un entretien accordé à Reuters, David Beers, chargé des notes des dettes souveraines au sein de Standard & Poor's , a déclaré qu'on ne savait pas encore comment les dirigeants européens allaient augmenter la capacité d'action du Fonds européen de stabilité financière (FESF). Mais il ajouté que les différents scénarios possibles «pourraient avoir des conséquences en matière de crédit (...)», y compris pour les poids lourds de la zone euro que sont l'Allemagne et la France.

A lire aussi