Entreprises et ménages français ont le moral au plus bas

le 23/09/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Illustration Mademoh/Fotolia

Plombés par la crise de la dette, la baisse des marchés financiers et les craintes d'un ralentissement mondial de l'activité, le climat des affaires et le moral des ménages en France se sont fortement dégradés en septembre, ce qui augure mal de l'évolution de l'investissement et de la consommation. Les enquêtes de l'Insee confirment une évolution qu'avaient déjà ébauchée jeudi les premiers résultats des enquêtes mensuelles PMI de Markit et confortent le scénario d'une croissance au mieux faible au second semestre après la stagnation du printemps. L'indice général du climat des affaires en France a reculé de huit points à 97 et retombe sous sa moyenne historique de 100. La situation n'est pas meilleure du côté des consommateurs: à 80 en septembre, l'indice de confiance des ménages calculé par l'Insee chute à son plus bas niveau depuis février 2009. Le détail de l'enquête traduit notamment un accès de pessimisme sur le niveau de vie et l'emploi.

A lire aussi