La décote sur les obligations grecques pourrait dépasser les 21%

le 23/09/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La décote que les investisseurs privés ont accepté de passer sur les titres de dette souveraine grecs dans le cadre du deuxième plan de sauvetage de la Grèce pourrait être supérieure aux 21% retenus lors de la définition des grandes lignes de ce plan le 21 juillet, a estimé la Deutsche Bank. La première banque allemande a déclaré que cette décote serait de l'ordre de 25% ou plus.

A lire aussi