« Les cours atteints justifient une position surpondérée tactique à court terme »

le 19/09/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Jean-Marie Mercadal, directeur des gestions d’OFI AM

L’Agefi : Pourquoi surpondérez-vous toujours les actions en y consacrant 60% de votre portefeuille, alors que les Bourses continuent à chuter ?

Jean-Marie Mercadal : Nous étions passés stratégiquement de «positif» à «neutre» vis-à-vis des actions lors du mois de mars dernier face à l’accumulation d’incertitudes et des risques qui se profilaient : crainte d’un ralentissement économique, liée à l’époque à la hausse des matières premières, virage attendu des politiques monétaires et bien sûr, le problème de financement des énormes dettes publiques.

Depuis, les actions ont baissé beaucoup plus qu’attendu pour des raisons de risques systémiques potentiels.

Aujourd’hui les cours atteints justifient une position surpondérée tactique à court terme qui sera cédée lors des rebonds qui se produiront probablement.

Outre des facteurs techniques, le marché pourrait être soutenu par des investisseurs de long terme profitant des valorisations actuelles pour investir à bon compte.

Ne conservez-vous pas trop de cash en portefeuille, en gardant encore une part de 20%, contre 35% début juillet ?

Non. Nous estimons que ce niveau de cash est adéquat, car d’une part les taux obligataires sont beaucoup trop bas. D’autre part cette réserve de trésorerie peut être utilisée très rapidement pour tirer parti d’opportunités dans un marché très volatil, et permettra de se renforcer le cas échéant sur des actifs risqués.

panel allocations
ZOOM
panel allocations

A lire aussi