Le secrétaire américain au Trésor presse les Européens sur le FESF

le 16/09/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Tim Geithner, le 16 septembre à Wroclaw en Pologne. Photo: Bloomberg

Le secrétaire américain au Trésor, Timothy Geithner, a pressé vendredi les Européens d'utiliser le principe d'un démultiplicateur pour maximiser la puissance de tir du Fonds « zone euro » et éteindre la crise de la dette, indique Reuters. Le Fonds européen de stabilité financière (FESF) dispose actuellement d'une capacité de prêt de 440 milliards d'euros.  Signe des inquiétudes croissantes, Timothy Geithner a été invité de manière exceptionnelle à participer à la réunion informelle des ministres européens des Finances à Wroclaw, en Pologne. La rencontre s'est déroulée dans un climat moins tendu que redouté suite à l'intervention concertée des banques centrales européenne, britannique, suisse et japonaise visant à réintroduire des opérations de refinancement à trois mois en dollars. Dans l'attente de décisions à Wroclaw,  vers midi, le CAC 40 progressait de 0,2% à 3.051 points, les banques menant toujours le mouvement, notamment Société générale qui s'adjuge 1,85%. Natixis , qui sort du CAC 40 après la clôture de ce soir pour être remplacée par Safran (-1,9%), gagne 0,12%. Jean-Claude Juncker, président de l'Eurogroupe, a annoncé que les contributeurs du plan d'aide à la Grèce décideraient d'un nouveau versement en octobre prochain.

A lire aussi