Rendement record pour l'adjudication italienne

le 13/09/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Sur le fronton de la Banque d'Italie. Photo: Bloomberg

L'Italie a levé mardi 6,485 milliards d'euros par des émissions obligataires, dont 3,865 milliards sur de nouveaux titres à cinq ans, écoulés à un rendement sans précédent de 5,60%. Jamais depuis l'introduction de l'euro l'Italie n'avait dû payer une telle prime sur ses titres à cinq ans. Rome s'était fixé pour objectif de lever entre cinq et sept milliards d'euros via cette opération, dont trois à quatre milliards sur le papier à cinq ans. Le ratio de couverture de l'adjudication à cinq ans a atteint 1,279, soit bien moins que lors de la dernière opération similaire, où il s'était établi à 1,93. L'espoir que la Chine vienne en aide à l'Italie en investissant dans sa dette, qui avait soutenu les marchés lundi soir et mardi matin, s'est dissipé peu à peu, pesant sur l'émission. L'euro est brièvement passé sous la barre de 1,36 dollar après cette adjudication de papier italien. En fin de matinée, la monnaie unique se traitait à 1,3608 dollar contre 1,3624 dollar avant l'adjudication.

A lire aussi