L’Italie doit mettre en œuvre ses engagements, rappelle Jean-Claude Trichet

le 02/09/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L'Italie doit accomplir des réformes structurelles et respecter l'engagement pris le mois dernier de réduire le déficit et de rendre l'économie plus flexible, souhaite le président de la Banque centrale européenne Jean-Claude Trichet. Dans un entretien publié par Il Sole 24 Ore, le président de la BCE estime que les mesures annoncées par Rome le 5 août sont «extrêmement importantes». Le président du Conseil Silvio Berlusconi avait alors promis de ramener le budget italien à l'équilibre pour 2013. «Il est par conséquent essentiel que les objectifs annoncés pour l'amélioration des finances publiques soient pleinement confirmés et mis en œuvre», a déclaré Jean-Claude Trichet. Ce dernier n'a pas fait de commentaire direct sur le plan d'économie de 45,5 milliards d'euros actuellement débattu au parlement italien. Il a également réitéré son appel aux gouvernements de la zone euro à remédier aux faiblesses de leurs économies et à renforcer la surveillance mutuelle et la gouvernance.

A lire aussi