Le moral des ménages américains au plus bas

le 16/08/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Selon les estimations provisoires de l'enquête Reuters-Université du Michigan, l'indice mesurant le sentiment du consommateur américain a chuté à 54,9, du jamais vu depuis mai 1980, après 63,7 en juillet. Les analystes prévoyaient en moyenne 63,0. Le fort taux de chômage, la stagnation des salaires et l'interminable débat sur le relèvement du plafond de la dette ont pesé sur le moral des consommateurs, qui ont été interrogés avant l'abaissement de la note souveraine des Etats-Unis par Standard & Poor's. «Dans l'histoire de cette enquête, nous n'avons jamais eu autant de consommateurs qui ont spontanément mentionné les aspects négatifs du rôle du gouvernement», explique dans un communiqué le directeur de l'enquête, Richard Curtin. Les anticipations d'inflation à un an sont restées stables en août à 3,4% le mois dernier par rapport à juillet, de même que les anticipations à cinq ans, à 2,9%.

A lire aussi