La Grèce débusque ses fraudeurs

le 16/08/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le plus important fonds de pension grec, Ika-Etam, a débusqué 1.473 «retraités fantômes» qui touchent une pension bien qu'ils soient officiellement déclarés décédés. Une fraude qui coûte environ 2 millions d'euros par mois à la collectivité. L'enquête sur ces retraités fantômes a été lancée par le gouvernement socialiste, soucieux de maîtriser un déficit public incontrôlé, afin de s’attaquer aux fraudes fiscales dans le pays.

A lire aussi