Branle-bas de combat européen pour éviter la panique

le 08/08/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La BCE a ouvert la porte à un rachat massif de dette souveraine italienne et espagnole dès l’ouverture des marchés

A situation exceptionnelle, décisions exceptionnelles. Crise de la dette souveraine européenne, dégradation historique du «AAA» américain, rien n’aura été épargné aux investisseurs. Afin d’éviter un mouvement de panique, les coups de téléphone et les réunions se sont enchaînées ce week-end entre les dirigeants européens. A l’issue d’une réunion exceptionnelle, la BCE a finalement affirmé qu’elle comptait «mettre en œuvre activement» son programme de rachat d'obligations, ouvrant la porte à un rachat d’obligations italiennes et espagnoles.

Jean-Claude Trichet - Photo Bloomberg
ZOOM
Jean-Claude Trichet - Photo Bloomberg

A lire aussi