La BCE enfonce un peu plus les marchés

le 05/08/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La relance des rachats d’actifs resterait circonscrite aux titres grecs, irlandais et portugais

La BCE n'a pas réussi à calmer les marchés. Avant la conférence de presse de son président, Jean-Claude Trichet, le taux espagnol à 10 ans abandonnait plus de 25 points de base (bp) à 6,10%, tandis que l'italien chutait sous le seuil des 6% sur l'espoir que la banque centrale reprenne son programme de rachat d'actifs. C’est chose faite. Mais ces rachats ne concerneraient que les titres grecs, irlandais et portugais. L'Italie et l'Espagne ne seraient pas concernées, renforçant les craintes d'une contagion. Le CAC 40 a plongé de 3,9% à 3.320,35 points.

Jean-Claude Trichet, président de la BCE - Photo Bloomberg
ZOOM
Jean-Claude Trichet, président de la BCE - Photo Bloomberg

A lire aussi