Journée d’incertitudes dans la zone euro

le 13/07/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Bourse de Paris revenait timidement dans le vert mercredi à la mi-journée (+0,34%), sur des espoirs qu'une prochaine solution à la crise de la dette en zone euro sera bientôt trouvée. Il reste que la décision de Moody's d'abaisser la note de l'Irlande, a été jugée "incompréhensible" par le Président de la Commission européenne. L'exécutif européen estime également "contestable" le moment choisi par l'agence de notation pour procéder à cette annonce. La convocation d'un sommet extraordinaire de l'Eurogroupe n'est pas "calée" mais les pays de la zone euro souhaitent régler rapidement la question de la participation du secteur privé au plan de sauvetage de la Grèce, a déclaré mercredi la porte-parole du gouvernement français, Valérie Pécresse. Les fonds octroyés par le FESF à un pays pourraient théoriquement être utilisés par celui-ci pour racheter sa propre dette, a déclaré un porte-parole du ministère allemand des Finances. Jusqu'à présent, l'Allemagne s'opposait à l'idée d'utiliser des fonds du FESF pour racheter de la dette obligataire sur le marché secondaire. Le porte-parole a également indiqué qu'il n'existait "aucun tabou" sur les solutions à envisager pour résoudre la crise de la dette.

A lire aussi