La transparence, clé de voûte de la régulation des marchés de matières premières

le 06/07/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Afin de lutter contre une volatilité excessive sur les marchés de matières premières, notamment agricoles, «la priorité devrait être donnée à la collecte et à la dissémination des informations», a plaidé hier l’ancien président de l’AMF, Michel Prada, lors d’une table ronde organisée par Paris Europlace. «Les participants devraient être identifiés et supervisés de manière proportionnée», a-t-il ajouté. Le dernier G20 Agriculture a fait un pas dans cette direction en confiant à la FAO le soin d’exploiter un système d'information sur les marchés agricoles (AMIS).

A lire aussi