La décision de Moody's pèse sur la dette portugaise et sur les banques européennes

le 06/07/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les rendements de la dette portugaise étaient en forte hausse, au lendemain de la décision de Moody's d'abaisser la note souveraine du Portugal de quatre crans. Le cours des obligations à deux ans a plongé, faisant bondir leur rendement de 121 points de base, à 14,60%. Le rendement de la dette à dix ans gagne 50 pdb à 12,68%. La dette irlandaise à dix ans gagne quant à elle onze points de base, à 11,88%. Le Portugal a par ailleurs adjugé pour 848 millions d'euros de bons à trois mois. La première adjudication tenue sous le nouveau gouvernement de centre-droit a donné un taux de rendement de 4,926% contre 4,863% lors de l'adjudication du 15 juin. De leurs côtés, les valeurs bancaires européennes étaient également lourdement affectées. A 12h30, Crédit Agricole accusait la plus forte baisse de l'indice CAC 40, avec un repli de 3,24% à 10,01 euros, tandis que Natixis perdait 1,87% à 3,47 euros, Société générale 1,58% à 40,50 euros et BNP Paribas 1,2% à 52,61 euros. Les banques italiennes étaient les plus attaquées, Banca MPS, UniCredit, Banca Sondrio et Banco Popolare abandonnaient entre 3,6% et 4,56%.

A lire aussi