Warren Buffett simplifie ses structures d'investissement

le 27/06/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les actionnaires de Wesco Financial se prononçaient vendredi sur l'achat des 19 % que Berkshire Hathaway ne possédait pas dans sa filiale

Une page se tourne pour Wesco Financial. Ses actionnaires ont approuvé vendredi en assemblée générale l’offre publique d’achat de Berkshire Hathaway sur 19,9% de son capital, prélude à son retrait de cote. Montant de l’opération: environ 545 millions de dollars (380 millions d’euros) en numéraire et en actions de catégorie B, soit un prix unitaire de 385 dollars. Aucune surprise quant à l’issue du vote n’était possible: le holding d’investissement de Warren Buffett détenait déjà 80,1% de Wesco Financial avant l’opération. Celle-ci lui permettra de consolider les comptes des deux entités.

Berkshire Hathaway avait pris le contrôle de cette société en 1983 et en avait confié les rênes au vice-président du holding Charles Munger. Sous sa direction, Wesco a arrêté son activité de prêt et s'est spécialisée dans l’assurance, la location de mobilier et le stockage d’acier. La société a également été impliquée dans certaines transactions de Berkshire. Elle a ainsi pris en charge les risques de certaines opérations de réassurance de catastrophes naturelles menées par sa maison-mère. Plus récemment, elle a détenu une partie des actions à dividende prioritaire de Goldman Sachs acquises par Berkshire en 2008. Réciproquement, le patron de Wesco a pris certaines décisions d’investissement pour le compte de Warren Buffett et de son groupe, dans PetroChina par exemple.

L’action Wesco était ainsi traditionnellement considérée comme un ersatz pour les investisseurs n’ayant pas les moyens de s’exposer au holding de Warren Buffett, du fait du niveau de ses titres de catégorie A (ils cotent plus de 113.000 dollars pièce aujourd’hui). Un phénomène volontiers assumé par les patrons des deux entités. De fait, la valeur de l’action de la filiale a été multiplié par 20 depuis la fin 1983, tandis que celle du titre de catégorie A de sa maison-mère a été multiplié par 30 depuis son introduction à la Bourse de New York en 1987.

Mais cet intérêt s’est étiolé avec le temps. En 1996, Warren Buffett a émis des actions de catégorie B à un trentième du prix des titres d’origine. L’année dernière, il a divisé le nominal par 50. En outre, âgé de 80 ans, Warren Buffet entend simplifier la structure de Berkshire Hathaway afin de préparer sa succession. La direction du groupe avait fait connaître ses intentions en août 2010, déjà évoquées à l’assemblée générale en mai de la même année.

A lire aussi