Nicolas Sarkozy s’attarde sur la régulation des matières premières

le 15/06/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Lors d’un discours à Bruxelles, le président de la République a insisté hier sur le lien entre les pratiques spéculatives et la volatilité constatée sur les marchés de matières premières. Nicolas Sarkozy a dit soutenir la création d'un registre des transactions sur les marchés des dérivés, ainsi que l'introduction de limites de positions et de limites à l'effet de levier.

A lire aussi