Dublin refuse de céder sur l’impôt sur les sociétés malgré la pression de Paris

le 08/06/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La France pourrait opposer son veto à une réduction du taux d'intérêt accompagnant l'aide financière versée à l'Irlande par l'UE et le FMI, si l'impôt sur les sociétés n'est pas relevé, rapporte mercredi le quotidien Irish Examiner. Deux ministres irlandais ont cependant affirmé le même jour que Dublin ne relèverait pas la fiscalité des entreprises, fût-ce au prix d'un coup de pouce européen.

A lire aussi