L’ONU s’inquiète d’une bulle des matières premières

le 06/06/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Une intervention gouvernementale directe serait peut-être nécessaire afin d'éclater la bulle qui affecte le marché des matières premières, selon une étude des Nations Unies. «Lorsque tout le monde sur le marché se met en position longue, c'est alors exactement l'opposé de la liquidité», estime Heiner Flassbeck, l’un des auteurs. Une spéculation excessive a fait progresser les prix du pétrole d'environ 20% et a envoyé un faux message aux acteurs du marchés, précise le document publié dimanche.

A lire aussi