Les collectivités locales plus prudentes sur leur dette

le 15/04/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Selon l'observatoire Finance Active, 100% des nouveaux emprunts souscrits l'an dernier par les collectivités locales françaises étaient peu risqués, et 98% étaient simplement à taux fixe ou taux variable. En conséquence, la part des produits structurés dans le stock de dette s'est repliée de 22,4% à 19,9% en un an. Les marges bancaires ont continué à progresser au quatrième trimestre. Sur la base des taux forward, «le coût de la dette resterait maîtrisable dans les années qui viennent», avec un taux moyen de 3,31% fin 2011 contre 3,09% fin 2010.

A lire aussi