Les rendements s'envolent pour la dernière adjudication du Portugal

le 06/04/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le Portugal est parvenu à se financer à court terme, mais il a dû servir des rendements très élevés pour son adjudication de bons à six et 12 mois. Lisbonne a adjugé pour 550 millions d'euros de bons à six mois et pour 455 millions d'euros de bons à 12 mois, à des taux de rendement moyens respectifs de 5,117% et 5,902%. Les taux de rendement de l'adjudication précédente étaient de 2,984% pour le six mois et de 4,331% pour le 12 mois. Cette adjudication est intervenue dans un marché où règne une incertitude nourrie la veille par les grandes banques portugaises qui ont menacé d'arrêter d'acheter de la dette souveraine si le pays ne contractait pas rapidement un crédit-relais. Deux journaux financiers portugais écrivent que le Fonds de stabilisation financière de la sécurité sociale (FEFSS) a vendu des actifs financiers à l'étranger ces derniers jours pour participer au financement du pays en souscrivant à ses adjudications. Le Jornal de Negocios et le Diario Economico croyaient savoir que le fonds, doté de 9,2 milliards d'euros, achèterait précisément une partie des bons adjugés aujourd'hui. Le Diario Economico ajoute que des pressions ont été exercées récemment sur des compagnies d'assurance appartenant à la banque publique CGD pour qu'elles achètent plus de dette souveraine qu'elles ne le devraient normalement.

A lire aussi