Le FMI active un fonds de crise

le 25/03/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Dans un contexte d'incertitude élevé, le Fonds monétaire international demandera la semaine prochaine aux pays membres d'activer un fonds de crise de 580 milliards de dollars (400 milliards d'euros). Son directeur général, Dominique Strauss-Kahn, va demander l'activation du NAB (New Arrangements to Borrow), «conséquence naturelle» de sa ratification le 11 mars. Des sources citées par Reuters soulignent «le risque élevé de contagion» du Portugal et craignent une nouvelle vague d'emprunts auprès du FMI. Le NAB a été multiplié par dix par rapport aux 53 milliards de l'an dernier et comprend 13 nouveaux contributeurs, dont les BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine), après l'appel du G20 en 2009 à tripler les ressources du FMI en matière de prêt. Les Etats-Unis sont le plus important contributeur au fonds via un accord de crédit de 100 milliards de dollars approuvé par le président Barack Obama en 2009.

A lire aussi