Le Portugal s'approche de la sortie de route

le 24/03/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La chute du gouvernement, à la veille du Sommet européen, ouvre une période de turbulences

Censé circonvenir la crise de la dette des Etats périphériques de la zone euro, le Sommet européen qui s’ouvre aujourd’hui à Bruxelles ne pouvait se tenir dans un climat plus chahuté. Faute de pouvoir faire voter un nouveau train de rigueur budgétaire, le gouvernement Socrates a dû démissionner hier au Portugal. Quant à la réforme des modalités d’intervention de la Facilité européenne de stabilité financière (EFSF), elle a été repoussée à juin, sous la pression de la Finlande, en pleine période électorale.

A lire aussi