Le yen chute sous l'action des banques centrales du G7

le 18/03/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Plusieurs banques centrales du G7 sont intervenues de manière concertée vendredi sur le marché des changes, afin de freiner la flambée du yen qui pourrait replonger le Japon dans la récession après le séisme du 11 mars. Le yen dévissait de 3,84% face à l'euro et de 2,92% contre le dollar vers 13 heures, après avoir touché un plus bas de session à 115,50 pour un euro et 81,98 pour un dollar. Emboîtant le pas à la Banque du Japon (BoJ) qui a ouvert le bal, la Banque de France a confirmé vendredi participer à l'opération, de même que la BCE, la Bundesbank (Buba) allemande et les autorités britanniques. La Réserve fédérale des Etats-Unis indique avoir pris part à l'intervention sur le Forex. Néanmoins des traders ont relevé que l'intervention à l'ouverture des Bourses européennes avait eu un impact plus réduit que les opérations en Asie, ce qui a débouché sur une hausse limitée du dollar et de l'euro. La Bourse de Tokyo a fini sur un rebond de plus de 2% vendredi, même si l'indice Nikkei termine la semaine en repli de 10,2%. Quelque 350 milliards de dollars de capitalisation boursière (248 milliards d'euros) sont ainsi partis en fumée.

A lire aussi